Cachez vos rêves, vos songes et vos pire cauchemars au autre au risque de finir six pieds sous terre trop tôt.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez nombreux nous n'attendons que vous ♥️!

Partagez | 
 

 Wever Mattiew [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mattiew Wever

avatar

Couleur : #26556D
Orientation : Hétérosexuel
Messages : 3
DiabluPoints : 12
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 20
Localisation : Toulouse plage (31) !

Feuille du pensionnaire
Relation:
vos Rp's :

MessageSujet: Wever Mattiew [FINI]   Mar 21 Fév - 16:19




Nom : Wever
Prénom : Mattiew

Date de naissance : 15 Août 1991
Âge : 21 ans

Classe : adulte

Particularité : disons qu'il a des capacités félines.
Orientation : Hétérosexuel
Story for me
« Si je suis là aujourd'hui, c'est surtout grâce à deux personnes que j'ai plus tard appelé «papa et maman». Mes parents s'appelaient Eryn et Jowan. Oui, s'appelaient, car (mal)heureusement ils ne sont plus là aujourd'hui. C'est de leur amour pour le moins passionné que je suis là, même si je n'étais pas vraiment désiré (ce fut malgré tout une bonne surprise que d'apprendre la grossesse d'Eryn, et une meilleur encore lorsqu'ils surent que ce serait un fils).
Bref, après neuf mois de niaiserie romantiques et de papouilles interminables bordées d'un amour incommensurablement dégoûtant, Mattiew, moi, pointa le bout de son museau sous la forme d'un jeune nourrisson brayant pour un rien. Mes parents étaient très fiers de moi, et totalement gaga aussi. « Regarde le, il tourne sa tête quand on l'appelle ♥» ou « Tu trouves pas qu'il a grandit ?» alors que seule l'odeur du lait me faisait réagir..pff, pathétique à souhait. Et oui, c'est dans ce milieu niais que je suis né.

j'ai grandi, normalement, dans le foyer familial j'ai fait ses premiers pas. Un peu comme une star sous les projecteurs, je recevais un tonnerre d'applaudissement chaque fois que je retombais sur mes fesses rondes après deux pas, ou chaque fois que je disais "ableu ?" parce que d'après eux «il a dit papa ?!». Voilà, j'ai poussé, j'ai remplumé le haut de mon crâne dégarni, j'ai souri...j'ai vécu moi, petit bonhomme que j'étais à l'époque.

A 5 ans, on m'a apprit que j'allais avoir un petit frère ou une petite soeur. Moi qui avait toujours baigné dans les papouilles et les regards roses me suis vu pour la première fois administré un regard gêné. « Comment on fait les bébés ?»...La question redouté. Pourtant pas compliqué de dire que le mec est un salop, qu'il s'tape la meuf et qu'elle tombe enceinte sans avoir la force d'avorter...à quelques détails près. Nan, faut que les gens sortent un " le papa met la graine dans le ventre de la maman, et puis la graine elle pousse et elle se transforme en bébé" avec des variantes...
Faut pas s'étonner après que moi, je me lève en pleine nuit pour arroser le bidou de ma maman...D'ailleurs ce fut une des rares fois où je me suis fait engueulé. P'tain, déjà à c'moment là j'le sentais mal le fait d'avoir un frangin ou une frangine. Et rebelote. Re papouilles, re 'gnagnagna', re bisous...à gerber.
Plus les jours passaient, plus je me sentais mis à l'écart. Fini pour moi les petits bisous, bon, j'en avais encore, mais disons que ça passait de 1300 à seulement 10 dans la seconde. Moi j'voyais le ventre grossir alors je rigolais...faut dire que qu'est-ce qu'elle mangeait ma génitrice ! Bon, on s'attarde pas sur ça...A plus ou moins neufs mois de grossesse, on m'a arraché ma maman et je suis partie dormir chez ma voisine et sa petite fille. Je crois qu'elle avait mal en partant, mais moi j'bouffais mon p'tit filou alors j'y faisais pas vraiment attention. C'est d'ailleurs avec le pot dans la main et la cuillère dans la bouche qu'on m'a livré à la voisine. La fille de la voisine, j'm'en souviens pas vraiment. Je me rappelle juste qu'elle voulait jouer aux barbies, alors j'ai joué avec elle, mais à ma sauce. Du coup elle a pleuré parce que ses jouets étaient cassés. Et moi j'ai été puni. La loose.

Que dire de plus..ah ouais ! Je suis rentré chez moi trois jours après, mais y'avait encore que mon paternel. C'est le lendemain que maman est rentrée avec une chose dans les bras. Je savais pas si c'était un cochon, une barbie croisée avec une saucisse ou un alien...en tout cas c'était une chose femelle.
Depuis qu'elle est là, moi j'existe plus, à part pour apporter les couches. Ah oui, elle s'appelle Mary. Enfin s'appelait...Après y'a eu un problème dans la famille. Maman s'est retrouvée exclue de la famille et Papa a été viré. Deux drames en même temps...putain y'avait d'argent pour acheter les couches, qu'elle horreur~.
Enfin moi à cette époque j'avais pas vraiment compris.
A 8 ans, un Monsieur est venu à la maison. Je crois qu'il savait qu'on avait des problèmes d'argent. Mary était devenue une peste, elle bousillait mes playmobiles...J'avais pas le droit d'écouter mais j'ai un peu entendu la discussion. Il était question d'argent, de moi, et des choses comme ça. J'crois que je pouvais leur rapporter de l'argent en travaillant, mais bon, ça m'intéressait pas trop. Ah j'ai oublié un truc : l'école c'est nul ! Tout le monde se moquait de moi parce que j'ai les cheveux en bataille et parce qu'ils sont blonds ! Et ils sont chiants les mômes avec leurs "yeux verts yeux de vipères" !

____
A ce moment là J'ai 13 ans (enfin presque). J'ai grandi et je déteste ma petite soeur. Y'en a que pour elle, et vas-y que j'te demande où est Mary, "fait attention à Mary elle est fragile", "mais sale brute, c'est encore une gamine fait attention ! " et d'autres trucs...J'ai essayé de lever la patte en gémissant comme elle le fait, j'ai juste eu droit à un " Mattiew tu n'es plus un bébé !". Chiant d'avoir une petite soeur. Ah aussi, depuis quelques joues, y'a un mec et une meuf bizarres qui me suivent. Ils ont une allure spice... Bon j'y fais pas vraiment attention...

L'évènement qui a changé ma vie et qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui, est arrivé un 15 Août. Je m'en rappelle puisque c'était le jour de mon anniversaire, je faisais officiellement mes 13 ans. Dans le courrier, y'avait de tout, des lettres pour me souhaiter mon anniversaire, des cartes, de l'argent, des cadeaux..et une lettre qui m'étais adressée par des gens que je connaissais pas. Il était question de changer d'établissement pour aller dans un blaide meilleur. Pff, où qu'il soit, le collège c'est la même chose, c'est chiant. J'ai montré la lettre à mes parents avec un sourire idiot, en leur disant que y'avait mieux comme cadeau, mais là ma mère s'est mise à pleurer et mon père est monté. Pouf, en dix secondes plus personne ! J'ai relu la lettre et regardé dehors, mon cul ouais, y'avait aucune calèche.
Mon père est descendu avec une valise bien grande genre t'y mets tous tes vêtements, et ma mère est revenu, débarbouillée. Oui, elle était partie se rincer parce que son maquillage avait coulé. J'ai tenté un sourire idiot.

- « 'passe quoi là ? Vous faites quoi ? C'pas sérieux hein, j'rigolais, j'y vais pas. Et puis même si j'y allais, ce serait à la rentrée...»

Tient, on fait attention à moi pour une fois ? Câlins, pleurs...j'sais pas, les lettres scolaires ça les ravages....quand on y pense moi aussi, c'est d'ailleurs même moi qui aurait du pleurer. Puis mon père m'expliqua que j'allais devoir faire ma scolarité dans cet établissement 'prestigieux' pour 'mon bien' et autres trucs du genre. S'il est si bien son collège, il doit être cher, c'est vrai que y'a un moment on a reçu une fortune phénoménale, mais quand même...Nan, vous savez quoi ? J'ai rien compris à ma vie. J'me suis fais traîné dehors avec une valise à la main. Putain c'était de l'exclusion là, et pourquoi en dix minutes je passais d'enfant mal aimé avec une sister des plus chiantes au fils prodige qui s'en va pour de prestigieuses études ? ...no comment. Et...autre chose de choquant. Y'avait une calèche et l'homme et la femme qui me suivaient semblaient m'attendre. Alors j'ai fais la seule chose que je pouvais faire ; je suis monté.

___
J'ai appris ensuite pleins de choses sur l'établissement, par exemple que c'était lié au diable et que mes parents m'avaient vendu...c'était de là que venait l'argent. J'y ai passé une bonne partie de mon adolescence, et j'y suis toujours, dans la classe des adultes maintenant. Aussi, y'a une chose que j'aurais pas du faire...Depuis mon arrivée, j'ai changé, je me suis renfermé, je suis bougon ...alors je suis aussi devenu studieux, le seul moyen de me rattraper. J'avais pas revu ma famille. Et un jour j'ai eu l'idée de mettre à profit mes dons pour la création de potions et faire comme dans les films là, un truc où tu vois ta famille. J'ai créé...j'ai mélangé, j'ai fais chauffer et j'ai bu. Outre le goût dégueulasse...c'est bizarre hein, mais c'est depuis ce moment que j'ai des trucs bizarre. J'crois que j'ai inventé une sorte de philtre pour se transformer en félin. Pas physiquement mais mentalement. Par exemple je suis très jaloux, mais aussi j'ai un meilleur odorat. Et depuis j'aime traîner avec des femelles. J'entends mieux, de plus loin, et mes yeux voient mieux dans le noir. Je cours plus vite aussi, et étrangement, pour que ce dont fonctionne, je me dois d'être à quatre pattes. Chelou hein ?
Mais j'ai eu peur au début. Et j'ai aussi ressentit une haine immense envers ma famille qui m'avait vendu à ces monstres qui, au final, avaient fait de moi cette chose par leurs cours en hérbologie et tout ça..Je me rappelle plus trop comment mais je me suis échappé le temps d'une nuit...et j'ai tué. Mary parce qu'elle était chiante, maman et papa pour m'avoir vendu. La voisine parce qu'elle m'avait puni, et sa fille parce qu'elle chialait trop...Allez savoir, à force, je suis sans doute devenu un vrai diablotin.
C'est du coup ma seule maison aujourd'hui ce pensionnat, et c'est pas plus mal. On dirait pas à me voir hein ? »

Je suis comme ça quand tu me vois... Du haut de ses 21 ans, Mattiew est un homme qu'on pourrait juger de "classe". Ouais, c'est p'têtre le premier adjectif qui vient en posant notre regard sur lui. Pas classe niveau vestimentaire ou autre...non, disons en fait qu'il dégage un certain charisme. Bien proportionné, il mesure 181cm pour 72 kilogrammes, et à première vue il semble assez fin. Matt' a des cheveux d'un blond châtain, assez courts, qu'il coiffe en les redressant sur son crâne, légèrement en avant. Ses yeux, émeraudes grisés, s'accordent bien et avec sa couleur de peau légèrement halée, et avec sa tignasse claire. Il a un nez droit, des lèvres fines tenants la plupart du temps une clope, et un regard fier. Sa mâchoire est, étrangement, assez puissante, et fait presque penser à celle d'un carnivore tel le lion ou le tigre. Ses dents sont d'un blanc enviable et bizarrement allongées et pointues. Son oreille gauche est ornée d'un petit diamant carré sur la lobe, et d'un piercing de la même couleur, mais rond, sur le haut. Lorsqu'il nous regarde, on a souvent l'impression d'être pris de haut, voir méprisé, mais c'est une attitude qu'il a apprit à adopter après une dizaine d'années dans cet établissement.

Son corps n'a rien de particulier, si on omet la présence de muscles assez développés. En effet, les cours de maniements d'armes et le sport intense n'ont pas été sans effets sur ce corps, faisant de Mattiew quelqu'un de relativement imposant. Pourtant, habillé, on ne fait que deviner ses muscles, puisqu'il ne ressemble en rien à ces monstres gonflés au dopant. Il a quelques cicatrices çà et là, à cause des coups qu'il s'est prit à cause d’inattention en cours, mais rien de très grave.

Vestimentairement parlant, disons que Matt' met un peu de tout. Bien qu'il se sente plus à l'aise dans les costards ou autres habillages de ce style, il apprécie plutôt bien les sweats et jeans. Enfin bon, il est aussi capable d'adopter un look assez spécial...flash. Ouais parce que malgré tout, C'est un mec qui aime s'éclater alors ça lui arrive.

Mais en réalité... Ne dit-on pas que la première impression est toujours la bonne ? Hum...disons que si vous avez pensé faire de Mattiew un super bon pote qui pleure quand vous êtes triste, alors à ce moment là seulement vous avez vu le diable en string. D'apparence 'je m'en foutiste', il ne recherche pas la compagnie des autres et préfère s'adonner à l'étude des potions. Si vous ne le connaissez pas, et qu'il ne vous connait pas, alors s'établira un lien presque...félin. Interdiction formelle de violer son territoire sous peine de finir avec un couteau sous la gorge. Matt est comme l'épée de Damoclès qui vous plane constamment sur la tête, se jouant de vous à l'aide de feintes. Cherchant sans cesses à vous défier du regard jusqu'à ce que vous baissiez les yeux, certains disent de lui qu'il est carrément antisocial et bourru. Sans doute est-ce vrai, mais pourtant il est très entouré. Vous retournant les questions chaque fois que vous les lui poserez, cet adulte adore établir des règles, c'est lui qui mène le jeu.

Toutes mes félicitations, vous avez tapé dans l'oeil de ce grincheux qui vous tolère dans son entourage à condition que vous ne fassiez pas trop de bruit...'pour ne pas troubler le repos du guerrier'. La seule chose qui a changé ? Hum...bah...dur à dire, il reste de mauvais poil, il se plaint toujours, mais en plus, maintenant, il ose vous taquiner et tester votre self contrôle à l'aide d'un petit sourire narquois. Ah si, le voilà le changement. Il répond à vos question, il ne se défile pas. Même si on devine que ses grognements sortent du fond du coeur, c'est souvent plus par habitude qu'autre chose qu'il affiche une mine désintéressée. Enfin, s'il est de bonne humeur, après deux ou trois clopes, il devrait se montrer plus sociable, allant même quelques fois à sourire franchement.

Dans son entourage, on compte deux groupes. Son Harem, et ses potes. Le premier étant des groupies fanes de lui à qui il rend service l'espace d'un soir, le deuxième des amis qu'il ose vraiment appeler comme ça. Et c'est à ce niveau que s'opère le grand changement. Sans gêne et sans limite, il adore s'éclater, mais évidemment si vous balancez ces moments d'intimité dirais-je, c'est sans scrupule qu'il vous le faire regretter. Adorant les paris et jeux comme le jeu de la bouteille ou les gages, Matt' est toujours à fond et se permet de rire, chose qu'il fait rarement. Diable, l'a t'on seulement déjà vu comme ça ? D'antipathique il est passé au jeune qui boit comme un trou en soirée avant de partir sur la piste pour inviter les nanas. Ah et euh...il ne semble pas très bien tenir l'alcool.

Autrement, si vous avez un lien encore plus intime, ses réactions félines apparaîtront à nouveau. Et comme un lion, il est extrêmement jaloux et possessif. Il ne supporte pas qu'on touche à SON territoire, à son dû, sous peine d'avoir une jolie trace de crocs sur le bras. Violent et d'ailleurs très peu prompt à discuter quand il juge que vous êtes en tord, Matt préfère mille fois vous dépecer que marchander.
Au passage, il a beau avoir son petit Harem, il ne sera satisfait que par une seule lionne. Etrange non ? D'ailleurs, cette minette là le changera en un mignon petit chat câlin, pour un peu qu'elle sache le dompter.

Au pensionnat ? C'est comme on le pense, un élève studieux. En même temps, il a une très bonne mémoire et montre un grand intéret pour les potions. Peut-être espère t-il trouver un jour l'antidote ? Pas vraiment très patient, ce n'est pas un 'bon prof' pour les autres élèves, alors il se contente de ruminer son mécontentement dans un coin en les regardant galérer. Très solitaire sur ce point, il est clair sur un fait " jamais de travail en équipe, j'me tape toujours des boulets".

Malgré tout, si tout ce qu'on a dit peut vous attirer ou vous démonter, Mattiew est un homme distant qui préfère rester dans son coin à fumer tout en vous jetant de temps à autres un regard plutôt que de lier des amitiés.

C'est quoi ton name ? Pauline
Ton âge si c'est pas indiscret ? 14 ans
Tu as bien lu le règlement ? ouais! by la fonda
Question, t'aimes la salade ? ça passe 8D !
Comment as-tu connu le forum ? Par partenariat.
Pourquoi t'es-tu inscrit(e) ? le contexte m'a intrigué...
Autre chose mon poussin ? plop .-.




Dernière édition par Mattiew Wever le Mar 21 Fév - 19:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Night
~The Evil Queen~
avatar

Niveau : 7
Couleur : Plum
Âme(s) : 0
Orientation : Hétéro
Messages : 86
DiabluPoints : 202
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 43
Localisation : Made in Heart

Feuille du pensionnaire
Relation:
vos Rp's :

MessageSujet: Re: Wever Mattiew [FINI]   Mar 21 Fév - 16:42

Bienvenue ♥

code valide ♥

Pour la particularité c'est un maniement d'arme, ou un truc magique ^^

_________________


Je parle en .:: Plum ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-sk.forumgratuit.org
Alice Night
~The Evil Queen~
avatar

Niveau : 7
Couleur : Plum
Âme(s) : 0
Orientation : Hétéro
Messages : 86
DiabluPoints : 202
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 43
Localisation : Made in Heart

Feuille du pensionnaire
Relation:
vos Rp's :

MessageSujet: Re: Wever Mattiew [FINI]   Mer 22 Fév - 6:16

DP: 8D

Je te valide enfin! Ton histoire est trop classe ♥
oublie pas de te recenser ,de demander une chambre et/ou un grade ♥

bon RP!

_________________


Je parle en .:: Plum ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-sk.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wever Mattiew [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wever Mattiew [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Scary Knight :: Administration :: Dossiers :: Hommes-
Sauter vers: